Martin Greffe

Gel Photosensible- Janvier Avril 2013

Travail autour d’un regroupement de plusieurs techniques anciennes pour produire des images. Je m’intéresse à la photographie ainsi qu’à son histoire, autant de le passé que dans le futur. La gélatine photo sensible était utilisée aux premières heures de la photographie et donnait comme résultat quelque chose d’inédit pour notre regard contemporain. J’ai expérimenté cette gélatine sur différents supports.

Le processus de préparation pour ce gel m’intéressait, presque comme un cérémonial il fallait le faire chauffer, en prendre extrêmement soin, puis l’étaler au pinceau sur un support. Ce cheminement continuait lors de la prise de vue avec ma boite sténopé, 30 minutes d’exposition en moyenne en plein soleil, la lenteur du procédé m’a beaucoup intéressé. J’ai ensuite scanné les résultats puis ai inversé l’image pour obtenir un positif, j’ai pu imprimer des grands tirages de ces images inédites, la taille démesurée de ces photographies permet de rentrer dans la matière si particulière de ce gel et de concentrer sur cette matière, plus que sur le sujet photographié.

en haut